Retour sur la Conférence Coworking Europe 2019

14 novembre 2020

En direct de la Conférence Coworking Europe 2019, Marie des Dorides, notre spécialiste des Solutions Immobilières Flexibles a suivi au plus près le phénomène qui secoue le marché des bureaux dans le monde entier : Le COWORKING.

La journée commence tôt pour notre envoyée spéciale avec le vol de 07:05 pour Varsovie. Mais la vue depuis l'avion n'est pas désagréable. Marie a toujours  le sourire à son arrivée à la Conférence.

JOUR 1


Coworking may be the biggest disruption to real estate since the invention of the elevator*  

*Le coworking peut bien être la plus grosse disruption immobilière depuis l'invention de l'ascenseur.

- Rob Speyer, CEO of Tishman Speyer

Pendant longtemps, les acteurs de l'immobilier d'entreprises se sont posés une question essentielle : Le coworking est-il une révolution ou une simple tendance ?

Cette année, il semble que la question ne se pose plus :

Coworking is the future of work*

* le coworking est l'avenir du travail

 

Pour autant, cette nouvelle approche de l'immobilier tertiaire ne peut se reposer sur ses lauriers. Les challenges sont notamment :

- permettre aux entreprises de créer / conserver leur propre culture d’entreprise au sein des centres de coworking

- continuer de surprendre pour attirer & retenir : l'expérience client est au centre des préoccupations. On compare ce nouveau modèle immobilier à celui des app mobiles : mises à jour régulières & nouvelle fonctionnalités sont indispensables.

- convaincre de la pérennité : l'actualité économique a montré qu'il existe un doute sur la valorisation des grands coworkers. 

 

JOUR 2 - CÔTÉ UTILISATEURS


Si "la Tech" a permis l'essor des nouveaux modèles immobiliers, c'est encore & toujours l'Humain qui en assurera le succès.  

- Marie des Dorides, Solutions Immobilières Flexibles - ARTHUR LOYD

 

La première question du jour : La Personne dans le coworking.

Avec une première interrogation  simple : pourquoi les utilisateurs choisissent le coworking & y travaillent ?

1 //  l’Hospitality - qui regroupe les notions d'accueil de qualité inspiré de l'hôtellerie & les service de type conciergerie par exemple - crée la convivialité, qui elle-même crée la communauté

2 /// Le Food & Beverages - la restauration & la vente de boissons - devient incontournable à présent. La machine à café ne suffit plus pour créer de la convivialité. Le barista joue un vrai rôle de catalyseur pour la communauté.

Globalement le notion de communauté au centre de l'expérience coworking a beaucoup été travaillée par les coworkers :

- il ne suffit pas de rassembler des personnes dans un même lieu pour parler de communauté

- l'utilisateur doit participer activement à la communauté pour s'y sentir inclus

- les coordinateurs de la communauté doivent donc organiser l'input des membres & créer des occasions dédiées de rassemblement, mais aussi d'identifier les relais d'opinion au sein même de leur communauté

 

Les événements universels -  pour l'ensemble des membres en même temps - sont de moins en moins efficaces. Au profit des évènements ciblés, comme les diners des CEO, le petit déjeuner social media, le cours de yoga…

Et cela implique de dédier du temps à la connaissance de ses membres, de mettre la personne au centre des préoccupations d'une équipe dédiée.

Cette prise de conscience impacte de plus en plus l'organisation individuelles des centres de coworking. Suivant le mouvement sociétal de fond des circuits courts, de nombreux centres font de plus en plus appel aux entreprises locales, de la ville, du quartier... pour étoffer son offre de services.

Le nouveau challenge des centres de coworking : la personnalisation des espaces !

Elle permet à la fois le développement d'une culture d'entreprise propre et a pour but d'adapter l'organisation spatiale des locaux à l'activité de chaque membre.

"Tout le monde ne peut pas travailler sur une table de ping pong" commente avec le sourire Marie des Dorides.

 

JOUR3 - CÔTÉ PROPRIETAIRES


La question qui titille tous les professionnels de l'immobilier tertiaire : le coworking augmente-t-il la valeur des actifs ?

Tous les professionnels interrogés pendant ce débat - Avestus Real Estate, Capital Park S.A., Immofinanz, Cushman & Wakefield - en étaient convaincus ! Mais il est aujourd'hui difficile de déterminer un pourcentage moyen d'augmentation de la valeur.

Preuve en est, de nombreux propriétaires institutionnels lancent leurs propres réseaux : 

L'immeuble de demain comprendrait 15 à 20 % d'espaces de coworking, qui servirait de variable d'ajustement pour les "locataires traditionnels".

Conclusion : le coworking, un modèle en mouvement perpétuel.

L'essence du coworking est d'être un concept sans contours rigides. Disruptif, agile, en constante révolution... on ne voit pas le jour où la notion prendra une forme définitive. Et c'est aussi pour ça qu'il nous intéresse tant.

Le sujet vous intéresse ? vous vous interrogez sur le coworking ou les nouveaux modèles immobiliers ? 

Echangez avec notre spécialiste

marie.desdorides@arthur-loyd-idf.com

Les plus téléchargés

LE BAROMÈTRE ÉDITION 2020 | Attractivité des Métropoles Françaises & Dynamisme des Territoires

Cette année, de nouvelles analyses éclairantes sur les effets de la crise sanitaire sur l'emploi, l’évolution de la démographie, le développement des métropoles ces 20 dernières années et les levées de fonds des startups en régions.

Dans la famille "mobilité & nomadisme", je voudrais ... le Microworking !

Le nomadisme se diffuse de plus en plus. Aujourd'hui un peu plus d'un actif français sur deux a l’occasion de travailler hors des locaux de son entreprise.

Vers des espaces de travail adaptés à notre cerveau

Vers des espaces de travail adaptés à notre cerveau...